Pour la création à Puteaux d’un centre d’hébergement d’urgence pour les femmes victimes de violences

Bouchra Sirsalane, élue du groupe Le Rassemblement, Puteaux

L’accès prioritaire au logement social des femmes seules, avec ou sans enfants et en grande difficulté sociale, est un de nos combats à Puteaux. Lors du conseil municipal, mercredi 8 mars, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, nous avons proposé la création dans notre ville d’un centre d’hébergement d’urgence pour les femmes victimes de violences.

La violence faite aux femmes est une triste réalité : chaque année en France, 75.000 femmes sont violentées. Une femme sur 10 a déjà été victime de violences conjugales et 2 femmes meurent tous les 5 jours sous les coups de leurs compagnons. La violence reste aujourd’hui la première cause de précarité féminine.

La situation des femmes victimes de violences nécessite un logement d’urgence, un soutien et un accompagnement spécifique.

Ce centre d’hébergement de Puteaux pourra accueillir des femmes seules ou avec enfants. Des travailleurs sociaux les aideront à reconstruire un projet de vie et professionnel. Il sera financé par des subventions de l’État, de la Région et du Département, avec la participation des résidentes elles-mêmes.  

Notre proposition a malheureusement été rejetée par la majorité municipale de Puteaux :  “Que l’Etat le fasse” a répliqué sèchement le maire en séance. Nous regrettons cette réaction, car si une ville a les moyens financiers de réaliser ce centre d’hébergement et de répondre à cet appel à l’aide des femmes violentées, c’est bien la nôtre !

Nous continuerons malgré tout à nous battre pour défendre ce projet, car il nous semble indispensable.

Bouchra Sirsalane

Elue du groupe d’opposition Le Rassemblement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *